GÉOLOGIE
Les phases qui ont structuré la Matheysine



La Matheysine est un petit territoire élevé bien délimité, séparé de ses alentours par des vallées profondes creusées depuis son émersion au début du Iertiaire par des torrents et accentuées par les avancées glaciaires, ce qui a rendu son accès difficile de tous les cotés avant le développement des transports (et encore aujourd'hui dans certaines circonstances !).
On peut aujourd'hui, avec les progrès de la géologie, raconter, dans les grandes lignes, l'histoire de ce plateau, depuis le Carbonifère. Celle-ci est riche car la Matheysine a été sur le trajet de phénomènes importants de l'histoire de la Terre (démantèlement de la chaîne hercynienne, les blocs basculés, l'orogenèse alpine, les glaciations). Mais il existe aussi de longues périodes où, faute de roches témoins, il est difficile de connaître ce qui s'est passé (la fin du Primaire, le Tertiaire).


- Quelques repères dans l'histoire de la géologie, d'une Terre biblique de 6 000 ans à une Terre de 4,5 milliards d'années ; d'une Terre figée à une Terre vivante en perpétuel renouvellement.

- Le socle de la Matheysine venu de très loin, l'Accident Médian de Belledonne, une histoire hercynienne de - 500 à - 250 millions d'années.

- Le Charbon, une histoire géologique d'il y a 300 millions d'années et une histoire humaine contemporaine.

- Le Trias, -250 à -203 millions d'années, le début du Secondaire, les lagunes et les évaporites.

- Les Spilites, le volcanisme triasique (220 millions d'années) dont on trouve de nombreuses reliques

- Les Blocs basculés, le début d'une nouvelle histoire, l'orogenèse alpine et la formation du calcaire de Laffrey, pièce maitresse du construit matheysin.

- La sédimentation secondaire, une longue période d'immersion et de dépôts dont une grande partie n'existe plus du fait de l'érosion.

- L'orogenèse alpine, la création des reliefs alpins.

- La Matheysine au Tertiaire, l'émersion, le réseau hydrographique, la montée de Belledonne et l'arrivée des premiers glaciers.

- Les Glaciations, à plusieurs reprises les glaciers vont user et sculpter les différents terrains, ils vont accentuer le relief et le jeu de l'isostasie va remonter les sommets.

- La dernière glaciation - le Würm, chaque glaciation efface partiellement la précédente, le paysage actuel est celui laissé par la dernière, celle dite du Würm qui a pris fin il y a environ 12 000 ans.

- La stratigraphie actuelle, différente sur les deux parties de la Matheysinede nombreux niveaux ont disparu mais on peut les observer dans les environs

- La Géologie au service des Matheysins, la tectonique alpine et les érosions glaciaires ont permis aux hommes qui sont venus habiter le plateau d'avoir accès aux différentes formations donc aux différentes ressources.

- La Mure au sein de l'arc morainique, "le magnifique arc du calvaire de La Mure est certainement un des plus beaux vallums que l'on puisse trouver en France". La Mure peut revendiquer une situation unique en France

- Les minéraux de la Matheysine, les failles ont été le siège de belles cristallisations, la mine a permis d'étendre le champ de découverte en profondeur. La Mure est connue dans le milieu des minéralogistes pour la beauté de sa blende.

Remarque : Ces pages sont écrites avec le souci permanent d'être comprises par les non-initiés mais la vulgarisation est un art bien difficile. La première clef pour admettre (sinon comprendre) ces phénomènes géologiques démesurés est de s'habituer à une notion du temps difficile pour un cerveau humain. Un déplacement de 1 cm par an, imperceptible à l'homme, sera de 10 km en un million d'années, cette durée étant une unité de temps du géologue.