Sites remarquables
- Beaumont
  * Le canal du Beaumont
- Bonne (vallée de la)
  * 1. jusqu'au Désert
  * 2. en amont du Désert
- Cognet
  * La roche et le pont
- Connex
- Corps
  * Les carrières de marbre
- Entraigues
  * L'arche du vet
- Laffrey
  * Les carrières
  * Lacs - zones humides
- Lavaldens
  * Vallon de l'Espalier
- Malsanne (vallée de la)
- Marcieu
  * Les Champs
- Mayres-Savel
  * Cristaux de gypse
- Monteynard
  * lac à la fin de l'hiver
  * Les passerelles
  * Eboulement Clapisse
- La Motte d'Aveillans
  * La Grande Draye
- La Motte Saint Martin
  * La cimenterie
  * Demoiselles du Majeuil
- La Mure
  * Cimon
  * Payon
  * Péchot
- Nantes en Ratier
  * Colline Les Mas
- Pellafol
  * Les Gillardes
- Pierre-Châtel
  * La Pierre Perçée
- Prunières
  * meulière
- Saint-Arey
  * Demoiselle coiffée
  * Travertin de la Baume
- Sainte-Luce
  * La carrière
- Saint-Honoré
  * Oullière (Col d')
  * Le Piquet de Nantes
- Saint-Laurent-en-B
  * Les Garguettes
- La Salette
  * Les accès
  * Le col d'Hurtières
  * Le Gargas
  * Le Col de Prés Clos
- Senépi
  * Les Signaraux
  * Bornes Le Camus
  * Pierre Plantée
- Siévoz
  * Ancienne cimenterie
  * Le Besset
- Sousville
  * Pont-Haut, demoiselles
- Susville
  * Discordance Chuzins
  * Merlins, effondrement
  * Roche Paviote
  * Carrières Versenat
  * Rocher Siéroux
- Valbonnais
  * Cimenterie Pelloux
  * La carrière de gypse
  * Géologie et escalade
- Valsenestre
  * Village et géologie
  * Le cipolin
  * Combe Oursière
  * Le col de Côte Belle
  * Le vallon
- Venosc
  * Vallon de la Muzelle
- Villard-Saint-Christophe
  * Ciment, carrière
  * Chinarde, carrière
  * Côte Dure
  * Fontaine du Fayet

LA DISCORDANCE DES CHUZINS

Itinéraire
Nantizon , Les Chuzins, stationner à la sortie près de l'ancienne cité minière. Sortir par le chemin et rapidement prendre à droite dans un petit vallon. (propriété privée). Aller au fond de ce vallon jusqu'à la falaise.

      itinéraire


Cet affleurement est dans la même liste des 18 sites d'intérêt majeur, national, voire international de Rhône-Alpes éditée par le BRGM que des endroits très connus (Mont Gerbier de jonc et les sources de la Loire, le Mont Mézenc...).
La fiche RHA 012 précise :

La coupe du ravin des Chusins constitue l'unique point des environs de Grenoble où l'on puisse voir facilement la discordance du Trias sur le Houiller (= discordance hercynienne).

C'est celui qui nous fait remonter le plus loin dans le temps (au passage Primaire/Secondaire), les 8 sites de l'Ardèche concernent le volcanisme quaternaire.
Ce site, noté remarquable, n'est pas connu des Matheysins, n'est pas signalé, n'est pas utilisé pour valoriser le secteur (c'est aussi le cas du patrimoine minier local malgré les études successives!). Il est visité par les géologues amateurs, les stagiaires en visite dans la région. Il nécessite un décryptage approfondi pour en faire ressortir son intérêt.



vallon des Chuzins
Le petit vallon envahi par la végétation aboutit à une falaise, la partie qui nous concerne se situe au pied de cette falaise.



La discordance des Chuzins
La discordance des Chuzins.

falaise du fond de vallon
La falaise au fond du vallon.



annotation de la discordance
Discordance = repos stratigraphique d'une formation sédimentaire (ici le conglomérat du Trias) sur un substratum plissé ou basculé antérieurement par des efforts tectoniques, et en partie érodé (ici le grès houiller du Carbonifère)
[dictionnaire de géologie].


notion de temps
Bien qu'en contact, une grande différence de temps sépare les dépôts de part et d'autre de la discordance, une "lacune" dans le jargon géologique, d'environ 60 millions d'années.


ripple marks
"ripple-mark"

Nous avons, en observant cet affleurement, la tête dans l'ère secondaire et les pieds dans l'ère primaire.

La chronologie des événements :
- 305 à 295 Ma (fin Carbonifère), dépôt du Houiller, probablement plus épais qu'aujourd'hui qui va être plissé et faillé par les derniers soubresauts de la chaîne hercynienne.
- 295 à 250 Ma, un étage, le PERMIEN que l'on retrouve dans la région uniquement aux Rouchoux (Valjouffrey en dessus des Faures), partout ailleurs il est absent (non dépôts, dépôts et érosion ?). Les sédiments de cet étage sont des grès rougeâtres, produits du démantèlement de la chaîne hercynienne)que l'on retrouve par exemple dans les gorges de Daluis.
A la fin du Permien, donc du Primaire, la chaîne hercynienne n'existe plus, les continents sont arasés (on parle de la pénéplaine) et rassemblés dans un continent unique, la Pangée.
Non seulement les dépôts permiens ont été érodés mais l'érosion a aussi affecté les sédiments du Houiller (combien ?).
- 250 Ma, début du Secondaire
- 230 Ma, la mer triasique atteint notre région avec beaucoup de retard par rapport à l'Allemagne, l'Alsace... les premiers dépôts sont des conglomérats qui se déposent sur le Houiller plissé d'où la discordance. Nous verrons dans la page Roche Paviote la suite de la stratigraphie.


En faisant la synthèse de ces datations, on se rend compte que les roches de part et d'autre de la discordance ont environ une différence d'âge de 60 millions d'années.
Une longue période n'est pas enregistrée dans la stratigraphie, notamment tout un étage, le Permien, étage qui a vu la fin du rassemblement des continents en un continent unique, la Pangée ; et qui s'est terminé par la plus importante extinction : 95% des espèces vont disparaître (la crise, très médiatisée, de la fin du Crétacé qui a vu la disparition des Dinosaures ne vient qu'après avec 65%). mais un étrange animal, mi-reptile, mi-mammifère, le Lystrosaurus a réussi à survivre à cette grande catastrophe, et à permettre aux mammifères de se développer durant le Secondaire et à coloniser la Terre au Tertiaire.

Nous reparlerons du Permien dans la page Les Rouchoux, un des deux endroits où l'on peut voir les grès permiens en Isère (l'autre étant les "grès d'Allevard").







Sur un bloc écroulé ou peut voir des rides allongées et parallèles formant relief, l'agitation de la houle sur la plage a été figée. Les géologues appellent cette forme de sédimentation sous le vocable anglo-saxon "ripple-mark" = marque en ride.

↑MENUS↑