Sites remarquables
- Beaumont
  * Le canal du Beaumont
- Bonne (vallée de la)
  * 1. jusqu'au Désert
  * 2. en amont du Désert
- Cognet
  * La roche et le pont
- Connex
- Corps
  * Les carrières de marbre
- Entraigues
  * L'arche du vet
- Laffrey
  * Les carrières
  * Lacs - zones humides
- Lavaldens
  * Vallon de l'Espalier
- Malsanne (vallée de la)
- Marcieu
  * Les Champs
- Mayres-Savel
  * Cristaux de gypse
- Monteynard
  * lac à la fin de l'hiver
  * Les passerelles
  * Eboulement Clapisse
- La Motte d'Aveillans
  * La Grande Draye
- La Motte Saint Martin
  * La cimenterie
  * Demoiselles du Majeuil
- La Mure
  * Cimon
  * Payon
  * Péchot
- Nantes en Ratier
  * Colline Les Mas
- Pellafol
  * Les Gillardes
- Pierre-Châtel
  * La Pierre Perçée
- Prunières
  * meulière
- Saint-Arey
  * Demoiselle coiffée
  * Travertin de la Baume
- Sainte-Luce
  * La carrière
- Saint-Honoré
  * Oullière (Col d')
  * Le Piquet de Nantes
- Saint-Laurent-en-B
  * Les Garguettes
- La Salette
  * Les accès
  * Le col d'Hurtières
  * Le Gargas
  * Le Col de Prés Clos
- Senépi
  * Les Signaraux
  * Bornes Le Camus
  * Pierre Plantée
- Siévoz
  * Ancienne cimenterie
  * Le Besset
- Sousville
  * Pont-Haut, demoiselles
- Susville
  * Discordance Chuzins
  * Merlins, effondrement
  * Roche Paviote
  * Carrières Versenat
  * Rocher Siéroux
- Valbonnais
  * Cimenterie Pelloux
  * La carrière de gypse
  * Géologie et escalade
- Valsenestre
  * Village et géologie
  * Le cipolin
  * Combe Oursière
  * Le col de Côte Belle
  * Le vallon
- Venosc
  * Vallon de la Muzelle
- Villard-Saint-Christophe
  * Ciment, carrière
  * Chinarde, carrière
  * Côte Dure
  * Fontaine du Fayet

LE TRAVERTIN (ou TUF CALCAIRE) de la BAUME

Itinéraire
Route D116 La Mure, Prunières, Mayres-Savel, Marcieu...
Prendre la route qui descend sur la Baume en trois lacets. La carte donne approximativement le grand affleurement de travertin.

               itinéraire

un bel affleurement de travertin
La partie basse de l'affleurement, photo prise au carrefour des routes de Saint-Arey, la Mure, Cognet juste au-dessus de la Baume

Le Travertin

La définition du dictionnaire géologique :

De l'italien "travertino", de "tivertino", pierre de Tivoli. Syn. tuf calcaire. Roche sédimentaire calcaire continentale, à aspect concrétionné, plus ou moins vacuolaire, grise à jaunâtre, grossièrement litée. Les travertins se déposent aux émergences de certaines sources, et dans des cours d'eau peu profonds à petites cascades (précipitation des carbonates activée par les turbulences, et la perte en CO2). L'aspect caverneux est dû en partie à la disparition, par fermentation, de débris végétaux encroûtés de carbonates d'origine biochimique. Certains travertins montrent encore de très belles empreintes de plantes.

L'eau de pluie ne contient pas de CO2 et ne dissout pas le calcaire, mais en s'infiltrant dans le sol elle se charge en CO2 va attaquer le calcaire selon la réaction :
                                      CO3Ca + H2O + CO2 ‹--› Ca2+ + 2HCO-3

Cette réaction est réversible ce qui veut dire que lorsque l'eau chargée en bicarbonate dissout va ressurgir à l'air libre, dans de la végétation, elle va perdre son CO2 et le carbonate de calcium va se déposer et former le travertin.
(C'est cette réaction qui dans un sens donne les gouffres, avens... et dans l'autre, outre le tuf calcaire, les stalactites, les stalagmites et dans la vie courante les dépôts de calcaire dans les tuyaux ou les machines à laver.)

Les facteurs qui favorisent cette réaction :
  - Certains végétaux : algues bleues, mousses, champignons microscopiques
  - La façon dont s'écoule l'eau, si elle est très agitée le contact entre l'air et l'eau est plus important ce qui favorise la formation des tufs
  - Une eau froide contient plus de CO2 donc plus de calcium dissout
  - L'ensoleillement permet une meilleure croissance des végétaux et favorise la formation des tufs
  - La présence de roches riches en sulfates, comme les gypses, ce qui est le cas ici.

Le contexte de la Baume


Le travertin est donné d'âge post-würmien (notice de la carte géologique). Après le retrait glaciaire, une source, au-dessus de la Baume, était alimentée par des eaux venant de l'intérieur du massif de Sénépy et déposait sur la végétation poussant sur le sol formé de calcaire argileux de l'Aalénien (premier étage du Dogger) ou de dépôts glaciaires le carbonate de calcium dissout dans le sous-sol de la montagne plus haute de quelques centaines de mètres. Ce sous-sol renferme des roches salines triasiques et l'on a vu plus haut que la présence de gypse est un facteur favorable à la création de travertin.
Cet affleurement n'est pas le seul dans le secteur mais il est le plus important.

L'examen de la carte géologique de La Chapelle en Vercors (extrait ci-contre) peut nous suggérer une relation entre les effondrements de la combe de Prunières ( le point jaune en haut de la carte) et ce gros dépôt de travertin, noté U (le point bleu en bas de la carte).
Les karsts responsables des effondrements sont situés à environ 4 km au nord dans la ligne de plus grande pente, 500 m plus haut et l'on voit que tout le secteur est haché de failles nord-sud. (en orangé, noté I6, le calcaire argileux aalénien et en bleu rayé, noté I5-3, le calcaire de Laffrey).




photo de tuf sur des dépôts glaciaires
Travertin sur des dépôts glaciaires.



du tuf en gros plan
Trace de feuille sur le travertin

tuf sur calcaire du Dogger
Dépôt de travertin sur du calcaire aalénien
(début Dogger).

Le travertin, pierre de construction de tout le secteur

C'est une pierre qui a toujours été très utilisée en construction. Dans une tuffière vivante l'exploitation est facile car on peut scier la pierre assez facilement, elle durcira ensuite. C'est une roche relativement légère du fait des vides laissés par la végétation (emploi courant pour les clochers). Elle a aussi des qualités isolantes.
Elle a été très utilisée pour la construction des villages du secteur, on la retrouve à Mayres-Savel, Saint-Arey, la Baume...et c'est la pierre de base des églises de Mayres-Savel et de Saint-Arey.

photo d'un porche
Un beau porche en travertin de même que les murs qui sont crépis à la chaux comme dans tout le secteur.

le pilier d'un portail
On retrouve partout du travertin, à la Baume,
Saint-Arey, Mayres-Savel

une jolie voûte avec des pierres encastrées
Une découpe sophistiquée pour les pierres de cette voûte.


Pour avoir une idée de la tuffière lors de son activité, on peut donner la photo d'une actuelle située dans un lieu homonyme : Baume-les-Messieurs dans le fond d'une reculée jurassienne (en période peu humide).

la tuffière de Baume les messieurs


↑MENUS↑