Sites remarquables
- Beaumont
  * Le canal du Beaumont
- Bonne (vallée de la)
  * 1. jusqu'au Désert
  * 2. en amont du Désert
- Cognet
  * La roche et le pont
- Connex
- Corps
  * Les carrières de marbre
- Entraigues
  * L'arche du vet
- Laffrey
  * Les carrières
  * Lacs - zones humides
- Lavaldens
  * Vallon de l'Espalier
- Malsanne (vallée de la)
- Marcieu
  * Les Champs
- Mayres-Savel
  * Cristaux de gypse
- Monteynard
  * lac à la fin de l'hiver
  * Les passerelles
  * Eboulement Clapisse
  * Rivoire - Grand Balcon
- La Motte d'Aveillans
  * La Grande Draye
- La Motte Saint Martin
  * La cimenterie
  * Demoiselles du Majeuil
- La Mure
  * Cimon
  * Payon
  * Péchot
- Nantes en Ratier
  * Colline Les Mas
- Pellafol
  * Les Gillardes
- Pierre-Châtel
  * La Pierre Perçée
- Prunières
  * meulière
- Saint-Arey
  * Demoiselle coiffée
  * Travertin de la Baume
- Sainte-Luce
  * La carrière
- Saint-Honoré
  * Oullière (Col d')
  * Le Piquet de Nantes
- Saint-Laurent-en-B
  * Les Garguettes
- La Salette
  * Les accès
  * Le col d'Hurtières
  * Le Gargas
  * Le Col de Prés Clos
- Senépi
  * Les Signaraux
  * Bornes Le Camus
  * Pierre Plantée
- Siévoz
  * Ancienne cimenterie
  * Le Besset
- Sousville
  * Pont-Haut, demoiselles
- Susville
  * Discordance Chuzins
  * Merlins, effondrement
  * Roche Paviote
  * Carrières Versenat
  * Rocher Siéroux
- Valbonnais
  * Cimenterie Pelloux
  * La carrière de gypse
  * Géologie et escalade
- Valsenestre
  * Village et géologie
  * Le cipolin
  * Combe Oursière
  * Le col de Côte Belle
  * Le vallon
- Venosc
  * Vallon de la Muzelle
- Villard-Saint-Christophe
  * Ciment, carrière
  * Chinarde, carrière
  * Côte Dure
  * Fontaine du Fayet

VERSENAT - les CARRIÈRES de CALCAIRE de LAFFREY

L. Caillet : Cette roche très dure est excellente pour les constructions ; on en a descendu une vraie montagne de Vercenas.


Les trois carrières de Versenat et 2 lieux de prélèvement, anciennes carrières ou carrières ponctuelles (points blancs).



Versenat et Laffrey ont été les lieux les plus productifs pour l'extraction du calcaire de Laffrey. Plusieurs carrières étaient en fonctionnement et le prélèvement existait aussi en dehors de celles-ci dans les propriétés privées.
Sur la carte géologique ci-contre le calcaire de Laffrey est représenté par la couleur bleue, les 3 carrières de Vercenat et celle du Villaret sont surchargées en jaune. A remarquer aussi les nombreuses failles (les traits noirs), le secteur est découpé en blocs plus ou moins relevés ou abaissés.

On connaît peu de choses sur la vie de ces carrières, ce que l'on donne plus bas, venant des ADI, ne concerne que les dernières années de 1900 à 1930. Elles sont probablement fort anciennes et elles ont connu des périodes de forte activité. "La pierre de Versenat" a construit La Mure, les cités minières et des ouvrages du tronçon du train de La Mure à Corps.

carte géologique du secteur

C1 - Carrière Les Quartelées


Les Quartalées pour les ADI. C'est la carrière qui domine Versenat, bien visible, elle a gardé l'aspect qu'elle avait en fin d'exploitation. C"est probablement la dernière de toutes les carrières de la Matheysine a avoir cessé son activité vers 1930 après l'achèvement de la ligne La Mure - Corps.
1913 - Bail à Fayolle et Pascal, entrepreneurs à Grenoble, 250 F/an, durée : "tant que se poursuivra la construction du chemin de fer de La Mure à Corps".
Arrêt en 1916, le bail est repris par Marius Dotto, entrepreneur. Il remplace, au même moment, Augustin Court pour la construction de la cité des Priolets.
1926, Bail à Versille frères, entrepreneurs pour la durée des travaux du chemin de fer pour 2 F/m3.

photo d'exploitation en 1883
Une photo datée 1883.

photo d'exploitation en 1883
Une photo datée 1927.

Le calcaire de Laffrey qui a été déposé au début du Secondaire a subi au cours du temps de nombreuses contraintes - plissements, fractures, étirements, compressions -, ce qui explique certaines observations :

fentes recalcifiées
Des fentes d'étirement perpendiculaires à la stratification qui ont été calcifiées.
Les parties noires sont des silex.



stylolites, un schéma du dictionnaire géologique
Un petit schéma explicatif des stylolites
(dictionnaire de géologie, Masson).

stylolites
Interpénétration des strates par dissolution et recristallisation et formation de stylolites.


C2 - Carrière Les Eperons


Carrière en face du départ du chemin menant à Nantizon, envahie par la végétation.


En s'enfonçant dans le bois on tombe sur des affleurements


et sur un front de taille.


Le nom ? non mentionné au cadastre. Carrière peu visible aujourd'hui, envahie par la végétation.
1919, louée à la Compagnie des mines, 180 F/an pour 9 ans. "Les habitants pourront extraire la pierre nécessaire à son usage, sans pour cela en faire un commerce, ni gêner en rien la compagnie dans son exploitation."
1919, bail pour 9 ans à 250 F/an.


C3 - Carrière Serlon

Serlon pour le cadastre, Cerlon pour les ADI. Invisible, complètement intégrée à son environnement boisé.
1903, bail à ferme de la carrière, pour 9 ans, 200 F/an à Joseph Giraud, tailleur de pierres à La Mure.
1912, bail à Charles Belzoïno, entrepreneur à Susville pour 9 ans, 430 F/an. En 1920, on se rend compte que M. Belzoïno a sous-traité à Joya Bergès qui "exploite avec intensité" (ponts Roizonne et Malbuisson ?), paie les 430 F à la commune et donne 1200 F à Belzoïno ! Sans conséquences, rien dans le contrat n'empêchait cette opération commerciale !


Autres lieux

Le calcaire affleure entre Versenat et La Sausie, on voit des endroits où l'on a extrait des blocs hors des carrières officielles.


A l'amont de Versenat au bord de la route.

Roche blanche ?

Sur la chapelle quelques pages d'explication sur lesquelles on lit :

"Mais Versenat va devenir le sillon fécond d'où sortira la pierre blanche des carrières et où le sous-sol regorge de charbon.
Des générations de Picapierras (tailleurs de pierres) vont se succéder martelant de leurs outils la roche blanche, d'abord taillée, et ensuite chargée sur des attelages, les pierres serviront à la réalisation de nombreux ouvrages(théatre de la Mure, colonnes de l'église du Périer, ouvrages d'art du petit train de La Mure, viaduc de la Roizonne)."

Étonnante cette appellation de "pierre blanche" ! Le calcaire n'est pas particulièrement clair; est-ce la présence de calcite ou par opposition avec le charbon noir ?


Une photo non datée.

↑MENUS↑