Sites remarquables
- Beaumont
  * Le canal du Beaumont
- Bonne (vallée de la)
  * 1. jusqu'au Désert
  * 2. en amont du Désert
- Cognet
  * La roche et le pont
- Connex
- Corps
  * Les carrières de marbre
- Entraigues
  * L'arche du vet
- Laffrey
  * Les carrières
  * Lacs - zones humides
- Lavaldens
  * Vallon de l'Espalier
- Malsanne (vallée de la)
- Marcieu
  * Les Champs
- Mayres-Savel
  * Cristaux de gypse
- Monteynard
  * lac à la fin de l'hiver
  * Les passerelles
  * Eboulement Clapisse
  * Rivoire - Grand Balcon
- La Motte d'Aveillans
  * La Grande Draye
- La Motte Saint Martin
  * La cimenterie
  * Demoiselles du Majeuil
- La Mure
  * Cimon
  * Payon
  * Péchot
- Nantes en Ratier
  * Colline Les Mas
- Pellafol
  * Les Gillardes
- Pierre-Châtel
  * La Pierre Perçée
- Prunières
  * meulière
- Saint-Arey
  * Demoiselle coiffée
  * Travertin de la Baume
- Sainte-Luce
  * La carrière
- Saint-Honoré
  * Oullière (Col d')
  * Le Piquet de Nantes
- Saint-Laurent-en-B
  * Les Garguettes
- La Salette
  * Les accès
  * Le col d'Hurtières
  * Le Gargas
  * Le Col de Prés Clos
- Senépi
  * Les Signaraux
  * Bornes Le Camus
  * Pierre Plantée
- Siévoz
  * Ancienne cimenterie
  * Le Besset
- Sousville
  * Pont-Haut, demoiselles
- Susville
  * Discordance Chuzins
  * Merlins, effondrement
  * Roche Paviote
  * Carrières Versenat
  * Rocher Siéroux
- Valbonnais
  * Cimenterie Pelloux
  * La carrière de gypse
  * Géologie et escalade
- Valsenestre
  * Village et géologie
  * Le cipolin
  * Combe Oursière
  * Le col de Côte Belle
  * Le vallon
- Venosc
  * Vallon de la Muzelle
- Villard-Saint-Christophe
  * Ciment, carrière
  * Chinarde, carrière
  * Côte Dure
  * Fontaine du Fayet

LES GARGUETTES



Les Garguettes, en dessous des Miards, hameau de Saint-Laurent-en-Beaumont.
Photo prise du sommet des Rampes - 2013.

Description par Léon Caillet de l'ancestrale grande voie de communication La Mure - Valbonnais - Col d'Ornon - Bourg d'Oisans :
"C'est alors la rude descente dans les terres éboulées et sur les pavés glissants des Rampes. Les Dauphins ont beaucoup de peine à faire entretenir ce passage. Après le pont romain de Ponthaut où l'on paye le péage, il faut traverser un torrent de boue qui descend de la Combe Merdarelle et où l'on a vu disparaître des attelages entiers. La traversée de Malbuisson, pleine d'ornières mène au Pont du Prêtre."

On ne parle plus de "Combe Merdarelle" mais "des Garguettes", par temps de pluie ou de fonte de neige un torrent devait se former charriant les produits d'érosion, ce lieu ne bénéficiant, à l'époque pas de protection.
Le chemin qui conduisait à Valbonnais, partait juste après le pont, passait au moulin puis grimpait dans la pente vers Malbuisson. En 1822, avec des travaux importants, on aménage la route un peu plus haut à l'emplacement actuel. Puis dès la création de la RTM (Restauration des Terrains de Montagne) en 1860 on fait des travaux pour retenir les terrains et ce pendant 150 ans jusqu'à nos jours : barrages, banquettes et plantations. Aujourd'hui le lieu est relativement stabilisé et est devenu une forêt.
Un grand merci à Colette et Roland Vial qui ont procuré les belles photos et la carte qui suivent.



2 photos réunies du fond RTM prises en 1886.


photo RTM vers 1900


photo RTM 1929.




Photo de 1995, avant l'aménagement des talus et la destruction des formations pouvant tomber sur la route, comme la petite demoiselle ci-contre.






Carte RTM très détaillée du secteur (date ?).
Les sentiers sont plus ou moins praticables, ils sont après réfection rapidement dégradés.
De nombreuses bornes (numérotées) ont été emportées par les petits éboulements permanents.
Sont notées les traces de l'ancienne route nationale, elles sont partiellement visibles aujourd'hui dans la partie pentue d'arrivée à Pont Haut.


Géologie


Coupe des Garguettes par Guy Montjuvent

La coupe de ce ravin donne un résumé de la dernière glaciation :

1. Le glacier arrive, creuse les sédiments et dépose des alluvions à gros galets jusqu'à 650 m

2. Pendant le retrait, le lac du Trièves remonte jusqu'ici et dépose des argiles (670 m)

3. Le maximum glaciaire, dépôts identiques à la moraine argileuse de Péchot (710 - 720 m)

4. et 5. Après retrait, argile et sable glacio-lacustres (780 m)

6. Alluvions deltaïques, petits galets et sables lités obliquement

7. La dernière incursion glaciaire, moraine à gros blocs (810 m).


Formation 1 en bord de route


Alternances d'argile et de sable (formations 4/5)


Vue du dessus


On distingue les zones argileuses grises par rapport aux zones sableuses jaunes.
La formation tout au sommet, moraine 7 cultivée, est peu épaisse.


Formation 6, deltaïque


Détail de la photo ci-dessus


Les travaux du RTM

Sur les deux tiers inférieurs, des barrages, des gabions, des banquettes et des plantations ce qui en fait aujourd'hui la "Forêt domaniale RTM de la Roizonne - Canton des Garguettes". Le but principal, recherché il y a plus d'un siècle, de protéger la route est bien rempli et la forêt progresse. La partie supérieure continue de s'effondrer, de nombreux barrages sont pleins d'alluvions, et des parties boisées glissent.




Les barrages sur le ravin principal et les ravins secondaires sont aujourd'hui bien pleins d'alluvions.


Vue sur l'arc morainique murois

Le rebord supérieur, non boisé, permet une belle vue sur tout le demi-arc morainique : moraine de Péchot, moraine de Payon, moraine du Mas et sur les chenaux intermédiaires.




Un détail pour indiquer le niveau du glacier au Würm 3


↑MENUS↑