Sites remarquables
- Beaumont
  * Le canal du Beaumont
- Bonne (vallée de la)
  * 1. jusqu'au Désert
  * 2. en amont du Désert
- Cognet
  * La roche et le pont
- Connex
- Corps
  * Les carrières de marbre
- Entraigues
  * L'arche du vet
- Laffrey
  * Les carrières
  * Lacs - zones humides
- Lavaldens
  * Vallon de l'Espalier
- Malsanne (vallée de la)
- Marcieu
  * Les Champs
- Mayres-Savel
  * Cristaux de gypse
- Monteynard
  * lac à la fin de l'hiver
  * Les passerelles
  * Eboulement Clapisse
- La Motte d'Aveillans
  * La Grande Draye
- La Motte Saint Martin
  * La cimenterie
  * Demoiselles du Majeuil
- La Mure
  * Cimon
  * Payon
  * Péchot
- Nantes en Ratier
  * Colline Les Mas
- Pellafol
  * Les Gillardes
- Pierre-Châtel
  * La Pierre Perçée
- Prunières
  * meulière
- Saint-Arey
  * Demoiselle coiffée
  * Travertin de la Baume
- Sainte-Luce
  * La carrière
- Saint-Honoré
  * Oullière (Col d')
  * Le Piquet de Nantes
- Saint-Laurent-en-B
  * Les Garguettes
- La Salette
  * Les accès
  * Le col d'Hurtières
  * Le Gargas
  * Le Col de Prés Clos
- Senépi
  * Les Signaraux
  * Bornes Le Camus
  * Pierre Plantée
- Siévoz
  * Ancienne cimenterie
  * Le Besset
- Sousville
  * Pont-Haut, demoiselles
- Susville
  * Discordance Chuzins
  * Merlins, effondrement
  * Roche Paviote
  * Carrières Versenat
  * Rocher Siéroux
- Valbonnais
  * Cimenterie Pelloux
  * La carrière de gypse
  * Géologie et escalade
- Valsenestre
  * Village et géologie
  * Le cipolin
  * Combe Oursière
  * Le col de Côte Belle
  * Le vallon
- Venosc
  * Vallon de la Muzelle
- Villard-Saint-Christophe
  * Ciment, carrière
  * Chinarde, carrière
  * Côte Dure
  * Fontaine du Fayet

PIQUET DE NANTES

itinéraire

La montée

Le Piquet de Nantes : 2214 m, donc une balade de 700 m de dénivellée. Le départ est le même que pour le Lac de Charlet et le Col de l'Oullières jusqu'au point 1 où on prend la piste qui part à droite et qui plus loin monte dans la pente en grands lacets et dans le haut se poursuit par une sente pentue arrivant au col de Chaurousse, on termine sur la prairie sommitale.


L'arrivée au col de Chaurousse, le Banc et le Tabor. Le Taillefer à droite


Au sommet

La géologie

Pour la morphologie du Piquet en particulier la crête de Chaurousse et les ravins dans la pente, consulter la page La vallée de la Roizonne du site des paysages glaciaires qui nous fait remonter a un stade glaciaire antérieur au Riss.

En ce qui concerne les roches rencontrées, nous ne serons pas très loquace car nous n'avons pas observé la stratigraphie habituellement décrite. D'autres observations sont à prévoir. Au croisement du chemin du lac de Charlet, en partant sur le flanc du Piquet on reste dans le Lias jusqu'au premier grand tournant de la piste. On passe ensuite,dans le socle (micaschistes), là aussi sans présence de Trias. Il y a peu d'affleurements tout le long de la montée, on est la plupart du temps dans des éboulis. Nous n'avons pas vu de leptinites (grès arkosique métamorphisé que l'on appelle plutôt, aujourd'hui, gneiss) en affleurements. Sur la crête et au sommet nous avons jugé être dans les amphibolites et non dans les leptinites comme l'indique la carte géologique.

Une trace qui interpelle



Au centre de la photo ci-contre, on voit une belle trace, de 500 mètres de dénivelée, ici soulignée par un restant de neige au printemps. Elle est dans la plus grande pente près du bord d'un ravin.
C'est bien une trace naturelle, d'ailleurs rien ne justifierait des travaux dans cette pente. Elle résulte des glissements de blocs, elle est faiblement active et est entretenue par les eaux de ruissellement.
La carte au 1/25 000 la mentionne en tiretés bleus.


Photo René Lanthelme



Vue du sommet, des blocs éboulés sont entrainés dans la pente.




Vue, au premier tournant en montant la piste, de l'arrivée de la trace .


Vue vers le haut à une cinquantaine de mètres de la crête.

Pour ceux qui veulent en savoir plus :
- Page Tabor de Geol-alp



Vue vers le Sud, l'Obiou, le plateau de Bure.


Saint-Honoré 1500 en premier plan, puis les lacs, le Connex, les falaises du Vercors.
Photos Colette Vial


↑MENUS↑